« Une deuxième place grâce au travail d’équipe »

Bert Longin, Stienes Longin et Christoff Corten ont débuté la saison du Belcar Endurance Championship 2021 en offrant une belle place d’honneur à leur Norma #TheRocket11 du Krafft Racing. Au terme des trois heures de course sur le Circuit de Zolder, le trio a terminé au deuxième rang… tout en étant bien conscient qu’il reste une marge de progression.

Il y avait une certaine satisfaction à la fin des 3 heures de courses disputées dans le cadre du New Race Festival à Zolder, mais aussi le sentiment qu’il y a moyen de mieux faire. 

« Nous n’étions tout simplement pas assez rapides », confie Bert Longin en toute sincérité. « Cette deuxième place est le résultat d’une excellente prestation de toute l’équipe. La gestion de la course, la stratégie, les pit-stops… Nous n’avons rien lâché et nous avons fait tout ce que nous pouvons faire actuellement. »

Personne ne prend le départ d’une course pour terminer deuxième. Et certainement pas Bert Longin ! « Après l’arrivée, on m’a dit que je devais être content de ce résultat », poursuit le Louvaniste. « Et je le suis effectivement un peu. Mais je suis un compétiteur et je veux toujours gagner. Or, aujourd’hui, ce n’était pas possible. »

#TheRocket11, un prototype Norma issu des ateliers du Krafft Racing, est flambant neuf et sa mise au point doit encore être peaufinée. « Nous devons trouver une solution et nous allons travailler dur », confirme Stienes Longin. « Nous pouvons gagner de la performance dans les réglages, mais la puissance du moteur aussi est un domaine que nous devons analyser. »

Terminer deuxième et engranger de gros points dans ces circonstances ne fut pas simple, comme le confirme Christoff Corten. « Bert a réalisé un très bon premier relais », raconte-t-il. « Mais quand j’ai repris le volant nous avons convenu de miser sur la régularité tout en maintenant un bon rythme. L’objectif était de laisser des pneus aussi frais que possible à Stienes pour terminer la course. Et ça a fonctionné ! En prolongeant un peu notre relais, nous avons en plus pu profiter d’une neutralisation pour effectuer notre dernier arrêt au stand. C’était parfait ! Sans un démarreur défaillant (le fait d’avoir poussé la voiture pour redémarrer a été pénalisé d’un Drive Through, NDLR), nous aurions peut-être pu rêver de mieux, mais nous devons nous satisfaire de cette deuxième place. »

« Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice ce week-end et ce résultat en est la récompense », conclut Bert. « Mais si nous voulons avoir plus d’atouts dans notre jeu pour les prochaines courses, il y a du travail en perspective. La prochaine fois, je veux gagner ! »

La prochaine fois, ce sera en Allemagne. La deuxième épreuve du Belcar Endurance Championship 2021 se déroulera en effet les 22 et 23 mai en prologue des 12 Heures d’Hockenheim. 


9 mai 2021

« Une deuxième place grâce au travail d’équipe »
menu

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x