Déjà la victoire pour Peter Guelinckx et Bert Longin!

Il n’aura pas fallu attendre plus d’un meeting du tout nouveau championnat Fanatec GT2 European Series pour voir Peter Guelinckx et Bert Longin imposer l’Audi R8 LMS GT2 de l’équipe PK Carsport. Après une cinquième place lors de la première confrontation,  le duo belge a enlevé une magnifique victoire ce dimanche.

La première course de Monza avait laissé des sentiments mitigés à Bert Longin et Peter Guelinckx. Envoyé en tête-à-queue dès le départ, Bert reprenait la piste à la dernière place. Après une belle remontée, le duo terminait tout de même au 5e rang. Les représentants de l’équipe PK Carsport prenaient une éclatante revanche durant la deuxième course, Longin et Guelinckx s’imposant au terme d’une épreuve passionnante.

La grille de départ pour la deuxième joute, programmée dimanche, était composée en fonction de la deuxième séance qualificative. Peter Guelinckx partait depuis la 4e place et il gagnait d’emblée une position. Il se retrouvait ensuite dans le sillage des deux KTM de tête et surveillait les débats attentivement. 

« Anthony m’avait conseillé de me méfier car il était évident que, dans leur duel, ces pilotes risquaient de partir à la faute », expliquait Peter. En effet, l’un des pilotes KTM Se faisait surprendre à la sortie de la chicane Ascari, ce qui permettait à Guelinckx de prendre la deuxième place avant de passer le volant à Bert Longin. L’arrêt au stand et le changement de pilote étaient parfaitement exécutés par l’équipe PK Carsport, si bien que Bert Longin se retrouvait en tête. Mais le Louvaniste voyait dans ses rétros Luca Pirri, lui-même au volant d’une Audi R8 LMS GT2 que l’Italien partage avec le patron de SRO Motorsports Group, Stéphane Ratel.

« J’ai vraiment dû rouler à la limite pour rester devant lui », s’enthousiasmait Bert Longin. « Mais si j’ai pu sortir en tête de la pitlane, c’est surtout grâce au magnifique relais de Peter. Il ne faut pas oublier qu’il ne roule que depuis 18 mois. Pourtant, il a su garder sa position devant un tel peloton, sans commettre la moindre erreur. Chapeau ! »

Finalement, Longin franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur devant Pirri, les 4 premiers étant groupés en trois secondes. Une belle preuve de la compétitivité de ce nouveau championnat. 

«  J’avais remarqué des petites choses en regardant Dries Vanthoor lors des essais qualificatifs du GT World Challenge », avouait Bert après la course. « Ce fut d’une grande aide dans la phase finale pour me permettre d’aligner les tours réguliers. De plus, Anthony me tenait sans cesse au courant à la radio, ce qui est très utile dans une course aussi tendue. Apparemment, j’ai bien bien écouté ! » (Il rit, NDLR)

Peter Guelinckx aussi pouvait afficher un large sourire. « C’était phénoménal ! », se réjouissait cet entrepreneur passionné de sport. « Samedi soir, je n’étais pas très content. Je trouvais que j’avais fait des erreurs de débutant. Après un débriefing avec Bert et Anthony, je suis arrivé beaucoup plus calme au départ de la course dimanche. C’était un des premiers départs de ma courte carrière de pilote, mais ma sérénité a porté ses fruits. J’ai hâte de voir ce que va donner la suite du championnat. »

Après cette ouverture très réussie, les concurrents de la Fanatec GT2 European Series se rendront maintenant sur le Hockenheimring où aura lieu le deuxième rendez-vous de la saison les 14 et 15 mai prochains.

18 avril 2021

Déjà la victoire pour Peter Guelinckx et Bert Longin!
menu

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x