Pas de victoire, mais beaucoup de satisfactions

Bert Longin, Stienes Longin et Christoff Corten ont clôturé l’épreuve d’ouverture du Belcar Endurance Championship 2020 à la deuxième place. La Norma du Krafft Racing a été l’une des grandes animatrices de ce premier week-end de la saison.

« Tout d’abord, je voudrais remercier tous ceux qui ont rendu cela possible », insiste Bert Longin. « Et notamment nos partenaires qui ont confirmé leur soutien durant cette période difficile. Ce trophée est pour eux. Les responsables du Circuit Zolder et Andy Jaenen méritent aussi toutes les félicitations. Pouvoir mettre sur pied la course comme ils l’ont fait, aussi vite et aussi bien, mérite tout notre respect. » 

De manière générale, Longin Senior est aussi satisfait du déroulement de cette course de 3 heures : « Nous pouvons être fiers de notre prestation. Stienes et Christoff ont chacun fait un super relais. De mon côté, j’ai aussi pu constater avec grand plaisir que notre Norma #TheRocket11 était parfaitement préparée par l’équipe Krafft Racing. Le meilleur tour en course en est la preuve. » 

Pourtant, tout ne fut pas parfait. « Malheureusement pas, sans quoi nous aurions peut-être pu gagner », confirme Bert. « Nous avons perdu du temps lors du ravitaillement. Je l’avoue, nous n’avions pas anticipé cela. Mais c’est quelque chose qui est facile à solutionner en prévoyant une installation de ravitaillement plus efficace pour la prochaine fois. Attention, je ne veux surtout pas minimiser la performance des gars de PK Carsport. Ils ont réalisé une course parfaite et ils méritent leur victoire. » 

Stienes avait la difficile tâche de prendre le départ de la course sur une piste humide. « Nous avons pris cette décision après les essais qualificatifs disputés sous la pluie », explique Longin Junior. « Ce n’était pas simple, mais j’ai pu constater que je pouvais me forger une belle avance dans ces conditions. L’an dernier, c’était notre talon d’Achille. Mais désormais nous faisons plus que nous défendre face à nos adversaires. » 

Christoff Corten espérait profiter de la montée en piste d’une Safety Car dans la phase finale de la course pour menacer les leaders. Mais cet espoir s’évanouissait à la relance. « C’était intelligemment joué de la part de Gilles Magnus », sourit-il, beau joueur. « Il avait compris que je serais ralenti par un retardataire jusqu’à la ligne et il a donc directement creusé un écart impossible à combler. Mais ce n’est pas grave : une deuxième place est une excellente manière de débuter la saison. Dans l’ensemble tout fonctionne bien et nous savons où nous pouvons nous améliorer. C’est de bon augure. » 

La prochaine manche du Belcar Endurance Championship se déroulera sur le circuit néerlandais d’Assen, dans le cadre prestigieux du DTM, les 5 et 6 septembre.


10 aot 2020

Pas de victoire, mais beaucoup de satisfactions
menu

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x