Peter Guelinckx et Stienes Longin prennent la tête

La troisième des cinq épreuves de la BMW M2 CS Racing Cup Benelux s’est tenue ce week-end à Spa-Francorchamps en prologue des 25 Heures VW Fun Cup. Au terme de deux des trois courses au programme, Peter Guelinckx et Stienes Longin sont montés sur le podium. Les voici en tête de leurs deux championnats : dans la classe Am et dans la classe Pro.

La BMW M2 CS Racing Cup Benelux ne cesse de grandir avec des plateaux de plus en plus fournis et une concurrence de plus en plus affûtée. Pourtant, Peter Guelinckx et Stienes Longin sont encore parvenus à jouer les avant-postes.

« Durant les qualifications, j’ai dû m’incliner face aux nouveaux venus, Carasani et Caprasse », explique Longin. « J’aurais peut-être pu signer un chrono légèrement meilleur, mais j’ai été gêné par un autre concurrent lors de mon meilleur tour. »

Lors de la première course sprint, Stienes Longin prenait d’emblée la deuxième place. Un rang qu’il allait conserver jusqu’à l’arrivée. « Attaquer Carasani n’avait aucun sens pour le championnat », estimait le Louvaniste. « Le Néerlandais n’y joue aucun rôle et mon principal adversaire, Giovanni Scamardi, était quelques positions derrière moi. Une deuxième place dans cette course était suffisante pour prendre la tête du classement Pro. »

« Nous avions déjà atteint l’un des objectifs du week-end », poursuit Peter Guelinckx, sixième de sa course sprint. « L’autre était d’augmenter mon avance dans le classement Am. Cela n’a pas été simple, mais je suis surtout content d’avoir pu afficher une belle progression sur l’ensemble du week-end. Si je compare avec mes chronos des essais de jeudi, j’allais régulièrement 4 secondes plus vite en course lors de la Long Race de samedi. Et le fait de pouvoir gagner du temps dans des virages aussi célèbres que le Raidillon, Blanchimont ou le Double Gauche, cela apporte beaucoup de confiance et un boost au moral. »

Dans la Long Race, Longin et Guelinckx croisaient la ligne à la quatrième place. « À quelques tours de la fin, j’ai dû composer avec une crevaison lente », raconte Stienes. « Attaquer était dès lors impossible et j’ai choisi de rejoindre l’arrivée sans prendre de risques. »

Suite à l’application de diverses pénalités pour non-respect des limites de la piste, y compris d’ailleurs pour Guelinckx et Longin, le duo de PK Carsport était finalement classé à la 3e place.

« Nous réalisons tous les deux une bonne affaire au championnat », conclut Longin. « Mais nous savons que nous avons encore une marge de progression. Nous avons du travail en vue avant les deux derniers rendez-vous de la saison. »

11 juillet 2021

Peter Guelinckx et Stienes Longin prennent la tête
menu

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x