Superbe victoire pour Guelinckx et Longin

L’air italien semble convenir à Peter Guelinckx et Bert Longin. Après avoir remporté leur première victoire lors de l’ouverture de la Fanatec GT2 European Series à Monza, le duo de l’Audi R8 LMS GT2 de PK Carsport a récidivé à Misano. Tout autant que la victoire, c’est la manière dont elle a été arrachée qui a marqué les esprits.

Italie et Belgique. Deux pays qui ont fait la Une de l’actualité sportive ces derniers jours. Pas avec le succès espéré pour nos compatriotes, sauf si l’on parle de sport automobile. À Misano, Peter Guelinckx et Bert Longin ont en effet pu démontrer l’étendue de leur talent.

Déjà lors des essais qualificatifs, Bert Longin s’offrait la pole position pour la course 2. Samedi matin, le duo se montrait aussi à son avantage au début de la première course de 50 minutes. Peter Guelinckx occupait la 2e place quand l’Audi R8 LMS GT2 rentrait aux stands pour son arrêt obligatoire. Mais une erreur d’interprétation lors du changement de pilote obligeait Bert Longin à reprendre la piste avec un retard considérable. Fidèle à son habitude, le Louvaniste ne lâchait rien pour remonter jusqu’à la 3e place, même si le sentiment d’avoir raté une bonne opportunité était bien réel. Heureusement, Longin et Guelinckx pouvaient remettre les points sur les i le samedi soir lors d’une course disputée au crépuscule.

« Je dois admettre que, après la première course, nous avions du mal à digérer », explique Bert Longin. « Nous avons donc pris le départ de la deuxième confrontation avec le couteau entre les dents. J’ai pu conserver l’avantage de la pole position, mais le leader du championnat, Fjördbach, maintenait la pression. Après avoir défendu ma position pendant plusieurs tours, j’ai finalement dû le laisser passer. »

Rien n’était perdu pourtant ! Après le changement de pilote, leurs équipiers respectifs n’étaient séparés que par quatre secondes environ. « Alors que je quittais la pitlane, notre team manager Anthony Kumpen m’a dit à la radio que je devais attaquer », raconte Peter Guelinckx. « Je savais que je pouvais aller plus vite que Mark Patterson, qui était au volant de l’Audi de tête. J’ai donc poussé au maximum pour combler l’écart. »

Revenu dans le sillage de l’Américain, le Belge ne mettait pas longtemps pour prendre le dessus. Grâce à une superbe manœuvre par l’extérieur dans le virage 8, Guelinckx prenait le meilleur sur Patterson. 

« Sur le moment, j’ai laissé échapper un grand cri de joie », avoue Peter. « Mais je savais aussi que la course était loin d’être terminée. Pour ne pas commettre d’erreur, j’ai donc diminué très légèrement le rythme. »

Quelques minutes plus tard, Guelinckx franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur avec deux seconde d’avance. « Une superbe prestation », soulignait Bert Longin. « Surtout quand on sait que Peter n’a que 18 mois d’expérience en sport automobile. »

« J’ai reçu quelques bons conseils de Bert après la première course et ceux-ci ont parfaitement porté leurs fruits », souriait Guelinckx.

Le prochain rendez-vous de la Fanatec GT2 European Series aura lieu dans quelques semaines à Spa-Francorchamps. « Là, nous devons gagner les deux courses », confient les Belges, actuellement deuxièmes du championnat. « Pas seulement parce que c’est notre course à domicile, mais parce que c’est le seul moyen de rester en lice pour le titre. » 


4 juillet 2021

Superbe victoire pour Guelinckx et Longin
menu

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x