“Cela ne s’est pas passé comme prévu, mais on a limité les dégâts”

La NASCAR Whelen Euro Series a enfin vu sa saison 2020 débuter ce week-end sur le tracé italien de Vallelunga. Pour le vice-champion Stienes Longin, cette épreuve d’ouverture ne s’est pas passée sans encombre. Quelque peu malchanceux, il a dû se contenter d’une cinquième et d’une neuvième place.

Le meeting de Vallelunga a proposé un timing inédit ce week-end. Au lieu d’avoir une course le samedi et une autre le dimanche, tout le programme des pilotes Pro (ex-Elite 1) a été concentré sur la journée de dimanche. Essais libres, qualifications, courses, tout s’est enchainé rapidement. Et dans de telles conditions, le moindre pépin pouvait être très pénalisant. Hélas, Stienes Longin a connu un tel scénario…

« Samedi, ma coéquipière Julia Landauer a été poussée en dehors de la piste à la fin des courses Elite 2 », explique Longin. « Conséquence, la voiture a été fortement endommagée. Malgré le travail acharné des mécaniciens de PK Carsport, elle n’a pas été prête à temps pour participer aux séances d’essais libres du dimanche matin. »

« J’ai ensuite trainé ce handicap tout le reste de la journée », poursuit-il. « Une séance d’essais libres manquée signifie que vous ne pouvez pas faire de simulation en vue des qualifications. Par conséquent, je ne les ai pas abordées dans de bonnes conditions. En outre, les réglages n’étaient pas parfaits et je l’ai rapidement remarqué pendant les courses. Nous manquions de vitesse pour suivre le peloton de tête. Je n’aurais pas pu revendiquer mieux qu’une cinquième place lors de la première course. »

Dans la seconde joute, Longin a semblé en mesure de pouvoir réitérer ce résultat. Mais c’était sans compter sur la touchette d’un adversaire à l’arrière qui a détérioré un des pneus. Il a finalement franchi la ligne d’arrivée à la neuvième position. 

« Ce n’est pas de cette manière que nous aurions voulu commencer la saison », a déclaré calmement Longin. « Ce week-end d’ouverture ne s’est pas déroulé comme prévu, mais ce n’est la faute de personne. Ce n’était que de la malchance et nous avons tous travaillé dur pour limiter les dégâts. Je suis certain que nous pourrons remédier à cela lors des prochains rendez-vous. »

Stienes Longin en aura déjà l’occasion le premier week-end d’octobre, à Zolder, où il évoluera à domicile dans le cadre de l’American Festival.

14 septembre 2020

“Cela ne s’est pas passé comme prévu, mais on a limité les dégâts”
menu

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x